Achat de maison : les 10 erreurs à éviter

Publié le : 02 août 202327 mins de lecture

L’achat d’une maison est une décision importante et il est important de prendre le temps de bien réfléchir avant de se lancer. Voici quelques erreurs à éviter lorsque vous achetez une maison.  L’achat d’une maison est une étape cruciale dans la vie de nombreux individus et familles. Cependant, il s’agit également d’une décision financière et émotionnelle majeure, qui peut comporter des risques si elle n’est pas prise avec précaution. Avant de se lancer dans cette aventure immobilière, il est essentiel d’être informé et de connaître les pièges à éviter. Dans cet article, nous passerons en revue les 10 erreurs les plus courantes à ne pas commettre avant d’acheter une maison. En évitant ces écueils, vous pourrez aborder votre projet d’achat immobilier en toute confiance et maximiser vos chances de réussite dans cette importante acquisition.

Achat de maison et erreurs à éviter : Mal définir son projet d’achat immobilier

L’achat d’une maison est une décision importante qui nécessite une réflexion approfondie et une bonne préparation. L’une des erreurs les plus courantes à éviter est de mal définir son projet d’achat immobilier. Voici quelques conseils pour éviter cette erreur et faire un choix éclairé :

1. Définir ses besoins et ses critères : Avant de commencer vos recherches, prenez le temps de réfléchir à vos besoins et à vos critères pour la maison que vous souhaitez acheter. Quels sont les éléments essentiels pour vous ? Combien de chambres voulez-vous ? Quel quartier préférez-vous ? Quelle est votre fourchette de prix ? Définir ces critères vous aidera à orienter vos recherches et à trouver le bien qui correspond le mieux à vos attentes.

2. Établir un budget réaliste : Avant de vous lancer dans l’achat d’une maison, établissez un budget réaliste en tenant compte de votre capacité financière. Prenez en compte le coût total de l’achat, y compris les frais de notaire, les taxes, les éventuels travaux à prévoir, ainsi que les coûts liés au déménagement. Assurez-vous de ne pas vous surestimer financièrement et de rester dans une fourchette de prix qui correspond à votre capacité d’emprunt.

3. Se faire accompagner par un professionnel de l’immobilier : Travailler avec un agent immobilier expérimenté peut être très bénéfique lors de l’achat d’une maison. Un professionnel de l’immobilier pourra vous guider dans vos recherches, vous donner des conseils avisés, négocier avec le vendeur et vous accompagner tout au long du processus d’achat.

4. Visiter plusieurs biens : Ne vous précipitez pas sur le premier bien qui vous intéresse. Prenez le temps de visiter plusieurs maisons pour avoir une idée plus précise du marché immobilier, des différentes options disponibles et des prix pratiqués dans la région où vous souhaitez acheter.

5. Vérifier l’état du bien : Avant de signer un compromis de vente, faites réaliser un diagnostic immobilier complet pour vérifier l’état du bien. Cela vous permettra d’identifier d’éventuels problèmes (infiltrations, humidité, termites, etc.) qui pourraient vous coûter cher en réparations par la suite.

6. Prévoir l’avenir : Anticipez l’évolution de vos besoins à moyen et long terme. Si vous prévoyez d’agrandir votre famille, assurez-vous que la maison que vous envisagez d’acheter pourra accueillir vos futurs projets.

En évitant de mal définir votre projet d’achat immobilier, vous maximiserez vos chances de trouver la maison qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget. Prenez le temps de bien réfléchir à votre projet, de vous faire accompagner par des professionnels et de visiter différentes options pour prendre une décision éclairée et réussir votre achat immobilier.

À découvrir également : 3 choses à faire pour devenir propriétaire

Achat de maison et erreurs à éviter : Surestimer son budget d’achat immobilier

L’achat d’une maison est un investissement financier important et il est crucial d’être réaliste concernant son budget. L’une des erreurs les plus fréquentes à éviter est de surestimer son budget d’achat immobilier. Voici quelques raisons pour lesquelles cela doit être évité :

1. Endettement excessif : Surestimer son budget d’achat immobilier peut entraîner un endettement excessif. Si vous empruntez plus que ce que vous pouvez réellement vous permettre de rembourser, cela peut mettre en péril votre stabilité financière et augmenter le risque de difficultés pour payer votre crédit immobilier.

2. Négliger les frais annexes : Lors de l’achat d’une maison, il ne faut pas seulement considérer le prix d’achat du bien. Il y a aussi des frais annexes tels que les frais de notaire, les frais d’agence immobilière, les taxes, les éventuels travaux de rénovation, etc. Surestimer votre budget peut vous faire sous-estimer ces coûts supplémentaires.

3. Limiter vos options : En surestimant votre budget, vous risquez de vous limiter dans vos options d’achat. Vous pourriez écarter des maisons qui pourraient vous convenir simplement parce qu’elles dépassent légèrement votre budget initial, alors qu’elles pourraient être négociées à un prix plus abordable.

4. Difficultés de négociation : Si vous surestimez votre budget, vous risquez de commencer les négociations avec un prix d’achat élevé. Cela peut rendre les négociations plus compliquées et vous faire perdre une opportunité d’achat à un prix plus avantageux.

5. Stress financier : Acheter une maison est une étape importante de la vie, et il est important de se sentir financièrement confortable avec cette décision. Si vous surestimez votre budget et que vous vous retrouvez avec une charge financière trop lourde, cela peut générer un stress financier important.

Pour éviter de surestimer votre budget d’achat immobilier, prenez le temps de réaliser une analyse réaliste de vos finances. Tenez compte de votre capacité d’emprunt, de vos revenus, de vos dépenses et des autres engagements financiers que vous avez déjà. N’hésitez pas à consulter un conseiller financier pour obtenir des conseils sur la manière de déterminer un budget d’achat immobilier adapté à votre situation. En faisant preuve de prudence et de réalisme dans votre démarche d’achat, vous vous assurez de faire un choix financier solide et de réussir votre projet d’achat de maison.

À parcourir aussi : Comment négocier le prix d'une maison que vous souhaitez acheter ? Un guide pratique

Achat de maison et erreurs à éviter : Ne pas préparer la visite des biens

Lors de l’achat d’une maison, il est essentiel de bien préparer les visites des biens que vous envisagez d’acquérir. Ne pas préparer correctement ces visites peut entraîner des erreurs coûteuses et vous faire perdre du temps. Voici pourquoi il est important de bien préparer les visites et quelques conseils pour le faire efficacement :

1. Perte de temps : Si vous ne préparez pas les visites, vous risquez de visiter des biens qui ne correspondent pas à vos critères ou à vos besoins. Cela peut vous faire perdre du temps et d’énergie, alors qu’il aurait suffi de faire des recherches préalables pour éliminer certaines options.

2. Oublier de poser les bonnes questions : Une visite de bien immobilier est l’occasion de poser des questions importantes au propriétaire ou à l’agent immobilier. Si vous ne préparez pas vos questions à l’avance, vous risquez d’oublier des informations essentielles sur le bien, son historique, les travaux effectués, etc.

3. Risque de mauvaise évaluation : Sans préparation, il peut être difficile d’évaluer objectivement le bien et de le comparer à d’autres options sur le marché. Vous pourriez ainsi prendre une décision précipitée sans avoir toutes les données en main.

4. Négliger les détails importants : Une visite bien préparée vous permet de porter une attention particulière aux détails importants tels que l’état du bien, la qualité de la construction, l’isolation, les éventuels problèmes structurels, etc. En négligeant ces détails, vous risquez de faire un achat regrettable.

5. Ignorer l’environnement : Outre le bien lui-même, l’environnement dans lequel il est situé est tout aussi important. Prendre le temps de se renseigner sur le quartier, les services à proximité, les écoles, les transports en commun, etc., vous aidera à évaluer si le lieu correspond à vos besoins et à votre style de vie.

Conseils pour bien préparer les visites :

  • Faites une liste de vos critères et besoins absolus avant de commencer les visites.
  • Renseignez-vous sur le quartier et l’environnement du bien.
  • Posez des questions à l’agent immobilier ou au propriétaire avant la visite pour obtenir des informations supplémentaires.
  • Prenez des notes lors des visites pour garder une trace des détails importants.
  • Prenez votre temps pour évaluer le bien, n’hésitez pas à demander une deuxième visite si nécessaire.
  • Soyez attentif aux détails, y compris les défauts potentiels du bien.

En préparant soigneusement les visites des biens immobiliers, vous serez en mesure de prendre une décision d’achat éclairée et d’éviter les erreurs qui pourraient avoir des conséquences négatives sur votre investissement.

Achat de maison et erreurs à éviter : Négliger l’environnement du bien convoité

Négliger l’environnement du bien convoité est une erreur courante à éviter lors de l’achat d’une maison. L’environnement dans lequel se situe la propriété peut avoir un impact significatif sur votre qualité de vie et la valeur de votre investissement immobilier. Voici pourquoi il est important de ne pas sous-estimer l’importance de l’environnement lors de l’achat d’une maison et quelques conseils pour bien évaluer cet aspect :

1. Qualité de vie : L’environnement du bien influence directement votre qualité de vie. Vérifiez la proximité des commerces, des écoles, des parcs, des transports en commun et d’autres infrastructures qui sont importants pour vous. Un bon environnement peut améliorer votre quotidien en facilitant l’accès aux services et aux loisirs.

2. Sécurité : La sécurité est un aspect essentiel à prendre en compte. Renseignez-vous sur le taux de criminalité dans le quartier et la réputation du voisinage. Un environnement sûr est crucial pour vous et votre famille.

3. Potentiel de valorisation : L’environnement d’une propriété influence sa valeur future. Un quartier en développement ou bien situé aura probablement un meilleur potentiel de valorisation. Tenez compte de l’évolution du quartier et de ses perspectives à long terme.

4. Bruit et nuisances : Évaluez le niveau de bruit et la présence éventuelle de nuisances à proximité du bien. Des routes passantes, des commerces bruyants ou des activités industrielles peuvent impacter votre confort de vie et la valeur du bien.

5. Accès et mobilité : Vérifiez l’accessibilité du quartier et les options de mobilité. La proximité des transports en commun, des axes routiers ou des services de vélo-partage peut être un avantage non négligeable.

6. Évolution de l’environnement : Renseignez-vous sur les projets d’urbanisme ou de construction prévus dans le quartier. Ces projets peuvent impacter l’environnement à l’avenir, positivement ou négativement.

Conseils pour évaluer l’environnement :

  • Visitez le quartier à différents moments de la journée pour observer l’ambiance et l’activité.
  • Rencontrez les voisins pour obtenir leur opinion sur le quartier.
  • Consultez les sites d’informations immobilières pour obtenir des données sur le quartier, comme les taux de criminalité, les services disponibles, etc.
  • Renseignez-vous sur les projets d’aménagement urbain dans la municipalité concernée.
  • Faites appel à un agent immobilier local qui pourra vous conseiller sur l’environnement du bien.

En ne négligeant pas l’environnement du bien convoité, vous éviterez de faire un choix qui pourrait ne pas correspondre à vos attentes et à votre style de vie. Prenez le temps de bien évaluer cet aspect, car il peut avoir un impact significatif sur votre satisfaction et la rentabilité de votre investissement immobilier.

Achat de maison et erreurs à éviter : Surévaluer la valeur d’un bien

Surévaluer la valeur d’un bien est une erreur courante à éviter lors de l’achat d’une maison. Cette erreur peut entraîner des conséquences financières importantes et vous faire payer plus cher que ce que le bien vaut réellement. Voici pourquoi il est crucial de ne pas surestimer la valeur d’un bien et quelques conseils pour l’éviter :

1. Endettement excessif : En surévaluant la valeur du bien, vous risquez de contracter un prêt immobilier plus important que ce que vous pouvez réellement vous permettre de rembourser. Cela peut entraîner un endettement excessif et mettre en péril votre stabilité financière.

2. Difficultés de revente : Si vous payez plus cher que la valeur réelle du bien, vous pourriez avoir des difficultés à revendre la maison à un prix compétitif à l’avenir. Les acheteurs potentiels peuvent être dissuadés par un prix trop élevé par rapport au marché.

3. Perte d’opportunité : En surévaluant un bien, vous pourriez manquer d’autres opportunités d’achat plus intéressantes et mieux adaptées à votre budget et à vos besoins.

4. Investissement peu rentable : Un achat surévalué peut compromettre la rentabilité de votre investissement immobilier, notamment si vous envisagez de louer le bien.

5. Déception et frustration : Surpayer un bien peut créer des attentes élevées qui ne seront pas satisfaites. Vous risquez d’être déçu par le bien une fois installé, car il ne correspondra pas à vos attentes.

Conseils pour éviter de surévaluer un bien :

  • Faites des recherches sur les prix du marché immobilier local pour évaluer le juste prix du bien.
  • Consultez des professionnels de l’immobilier pour obtenir une estimation objective de la valeur du bien.
  • Comparez le bien avec d’autres biens similaires pour évaluer s’il est proposé à un prix compétitif.
  • Tenez compte de l’état du bien, de ses caractéristiques et de son environnement pour évaluer sa valeur réelle.
  • Soyez prêt à négocier le prix avec le vendeur pour obtenir le meilleur prix possible.

En évitant de surévaluer la valeur d’un bien, vous vous assurez de faire un achat immobilier judicieux et cohérent avec vos capacités financières. Soyez réaliste dans vos évaluations et prenez le temps de bien étudier le marché immobilier avant de prendre une décision d’achat. Si besoin, n’hésitez pas à solliciter l’avis d’experts pour vous aider dans votre démarche.

Achat de maison et erreurs à éviter : Ne pas anticiper les frais d’achat et d’entretien du bien

Ne pas anticiper les frais d’achat et d’entretien d’une maison est une erreur courante à éviter lors de l’achat d’un bien immobilier. Ces frais peuvent être significatifs et négliger de les prendre en compte peut entraîner des difficultés financières à l’avenir. Voici pourquoi il est crucial d’anticiper ces frais et quelques conseils pour bien les évaluer :

1. Frais d’achat : Lors de l’acquisition d’une maison, il y a des frais supplémentaires à prévoir en plus du prix d’achat lui-même. Ces frais comprennent les frais de notaire, les frais d’agence immobilière, les droits d’enregistrement, les frais de garantie hypothécaire (si applicable), etc. Il est essentiel de prendre en compte ces frais pour établir un budget réaliste.

2. Travaux de rénovation : Selon l’état du bien, des travaux de rénovation peuvent être nécessaires pour le remettre en état ou pour l’adapter à vos besoins. Anticiper ces coûts est important pour éviter des surprises financières après l’achat.

3. Assurance habitation : Une assurance habitation est indispensable pour protéger votre maison contre les dommages éventuels. Les coûts de cette assurance peuvent varier en fonction de la localisation, de la taille et de la valeur de la maison.

4. Taxe foncière et charges : En tant que propriétaire, vous serez responsable du paiement de la taxe foncière et éventuellement de charges liées à une copropriété (si applicable). Renseignez-vous sur ces coûts pour les inclure dans votre budget.

5. Entretien courant : Une maison nécessite un entretien régulier pour préserver sa valeur et éviter d’éventuelles dégradations. Prévoyez des frais pour l’entretien du jardin, le système de chauffage, la toiture, etc.

Conseils pour anticiper les frais :

  • Faites une liste des frais d’achat et d’entretien potentiels en consultant des professionnels de l’immobilier ou des propriétaires expérimentés.
  • Prévoyez une marge de sécurité dans votre budget pour faire face à des imprévus.
  • Obtenez plusieurs devis pour les travaux de rénovation afin de connaître précisément les coûts.
  • Renseignez-vous sur les taux d’assurance habitation et les taxes foncières dans la région où vous envisagez d’acheter.
  • Établissez un budget prévisionnel pour les frais d’entretien courant et incluez-le dans vos dépenses mensuelles.

En anticipant les frais d’achat et d’entretien d’une maison, vous serez mieux préparé financièrement et pourrez prendre une décision d’achat plus éclairée. Il est essentiel de bien évaluer ces coûts pour éviter des difficultés financières à l’avenir et pour assurer la pérennité de votre investissement immobilier.

Achat de maison et erreurs à éviter : sous-estimer les travaux à faire

Sous-estimer les travaux à faire lors de l’achat d’une maison est une erreur fréquente à éviter. Cette erreur peut avoir des conséquences financières importantes et entraîner des retards dans l’emménagement. Il est essentiel d’évaluer correctement les travaux nécessaires pour éviter les mauvaises surprises et faire un choix d’achat éclairé. Voici pourquoi il ne faut pas sous-estimer les travaux et quelques conseils pour les anticiper correctement :

1. Coûts supplémentaires : En sous-estimant les travaux à faire, vous risquez de ne pas prévoir un budget suffisant pour les réaliser. Cela peut entraîner des dépenses imprévues et vous mettre dans une situation financière délicate.

2. Retards dans l’emménagement : Des travaux non anticipés peuvent entraîner des retards dans votre emménagement et prolonger votre période de transition entre l’ancien et le nouveau logement.

3. Surcharge de travail : Sous-estimer les travaux peut signifier que vous vous retrouvez avec plus de travaux à réaliser que prévu. Cela peut entraîner une surcharge de travail et du stress lors de votre emménagement.

4. Impact sur le budget global : Des travaux importants peuvent avoir un impact sur votre budget global d’achat. Si vous dépensez plus que prévu pour les travaux, cela peut affecter votre capacité à financer d’autres projets.

5. Évaluation inexacte du coût global : En sous-estimant les travaux, vous risquez de mal évaluer le coût global de l’achat. Prenez en compte les travaux nécessaires dans votre budget global pour avoir une vision plus précise du coût total de l’acquisition.

Conseils pour anticiper les travaux :

  • Faites une visite approfondie du bien avec un professionnel du bâtiment pour identifier les travaux nécessaires.
  • Obtenez plusieurs devis de professionnels pour les travaux à réaliser afin d’avoir une estimation précise des coûts.
  • Prenez en compte les travaux dans votre budget global d’achat et prévoyez une marge de sécurité pour les imprévus.
  • Priorisez les travaux en fonction de leur urgence et de leur impact sur votre confort de vie.
  • Soyez réaliste sur vos capacités à réaliser certains travaux vous-même et envisagez de faire appel à des professionnels si nécessaire.

En évitant de sous-estimer les travaux à faire, vous serez mieux préparé pour l’achat d’une maison et pourrez prendre une décision éclairée. Prenez le temps d’évaluer correctement les travaux nécessaires et de prévoir un budget réaliste pour réaliser ces travaux. Cela vous permettra d’anticiper les coûts et les délais, et de profiter pleinement de votre nouveau logement dès votre emménagement.

Achat de maison et erreurs à éviter : Ne pas lire correctement le compromis en amont

Ne pas lire correctement le compromis de vente en amont est une erreur majeure à éviter lors de l’achat d’une maison. Le compromis de vente est un document juridiquement contraignant qui définit les conditions de la vente et les droits et obligations de l’acheteur et du vendeur. Le négliger ou ne pas en comprendre toutes les clauses peut entraîner des problèmes juridiques et financiers importants. Voici pourquoi il est essentiel de lire attentivement et de bien comprendre le compromis de vente avant de signer :

1. Engagements et obligations : Le compromis de vente établit les engagements et les obligations des deux parties, vendeur et acheteur. En ne lisant pas correctement le document, vous pourriez être pris au dépourvu par des clauses restrictives ou des conditions imprévues.

2. Conditions suspensives : Le compromis de vente peut inclure des conditions suspensives qui rendent la vente dépendante de certaines actions ou événements spécifiques. Vous devez vous assurer de bien comprendre ces conditions et de vous y conformer pour que la vente puisse être finalisée.

3. Délais et pénalités : Le compromis de vente fixe généralement des délais pour accomplir certaines étapes du processus d’achat. Ne pas respecter ces délais peut entraîner des pénalités financières ou même l’annulation de la vente.

4. État du bien : Le compromis de vente doit décrire précisément l’état du bien et ses caractéristiques. Vous devez vous assurer que toutes les informations sur le bien sont correctes et correspondent à ce qui a été convenu.

5. Frais et charges : Le compromis de vente précise souvent les frais et charges qui incombent à l’acheteur et au vendeur. Vous devez vérifier attentivement ces détails pour éviter des désaccords ultérieurs.

Conseils pour bien lire le compromis de vente :

  • Prenez le temps de lire le document en entier et ne signez pas s’il y a des points que vous ne comprenez pas.
  • N’hésitez pas à faire appel à un notaire ou à un avocat pour vous accompagner et vous expliquer les termes du compromis.
  • Posez des questions au vendeur ou à l’agent immobilier si vous avez besoin de clarifications sur certaines clauses.
  • Vérifiez que toutes les informations sur le bien et les conditions de vente correspondent à ce qui a été convenu verbalement.

En lisant attentivement le compromis de vente et en vous assurant de bien le comprendre, vous vous protégez juridiquement et financièrement lors de l’achat d’une maison. Ne négligez pas ce document essentiel et prenez le temps de vérifier tous les détails avant de signer.

Achat de maison et erreurs à éviter : ne pas négocier

Ne pas négocier est une erreur à éviter lors de l’achat d’une maison. La négociation est une étape cruciale du processus d’achat immobilier, car elle peut vous permettre d’obtenir un meilleur prix, des améliorations ou des avantages supplémentaires. Voici pourquoi il est important de ne pas négliger la négociation et quelques conseils pour bien la mener :

1. Payer plus que nécessaire : En négociant pas, vous risquez de payer le prix affiché sans chercher à obtenir un rabais ou des concessions de la part du vendeur. Une négociation bien menée peut vous faire économiser de l’argent.

2. Passer à côté d’avantages : La négociation ne se limite pas seulement au prix d’achat. Vous pouvez également négocier des éléments tels que les travaux de rénovation, l’inclusion de certains meubles ou équipements dans la vente, ou encore les délais de paiement.

3. Surpayer un bien : Si vous acceptez le prix initial sans négocier, vous pourriez surpayer le bien par rapport à sa valeur réelle sur le marché.

4. Mauvaise perception du vendeur : Ne pas essayer de négocier peut donner l’impression au vendeur que vous êtes peu impliqué dans l’achat, ce qui peut réduire vos chances d’obtenir des conditions avantageuses.

5. Perdre une opportunité : Si vous ne négociez pas, vous pourriez manquer l’occasion d’obtenir le bien que vous désirez au meilleur prix possible.

Conseils pour bien négocier :

  • Faites des recherches sur le marché immobilier local pour connaître les prix pratiqués dans la zone où se situe le bien que vous souhaitez acquérir.
  • Identifiez les points forts et les points faibles du bien pour utiliser ces arguments lors de la négociation.
  • Fixez un prix plafond que vous êtes prêt à payer et restez ferme sur ce point.
  • Préparez-vous à faire des contre-offres en cas de refus de votre première proposition.
  • Soyez poli et respectueux tout au long du processus de négociation pour maintenir une relation positive avec le vendeur.

La négociation est une étape normale et attendue dans l’achat immobilier. Ne pas hésiter à négocier peut vous permettre d’obtenir un meilleur accord et de réaliser un achat plus avantageux. Soyez préparé, confiant et ouvert à la négociation pour maximiser vos chances de succès dans l’achat de votre maison.

Achat de maison et erreurs à éviter : Ne pas revisiter le bien avant de signer l’acte authentique

Ne pas revisiter le bien avant de signer l’acte authentique est une erreur à éviter lors de l’achat d’une maison. La visite finale du bien avant la signature de l’acte authentique est une étape essentielle pour s’assurer que le bien correspond toujours à vos attentes et qu’il est en bon état. Voici pourquoi il est important de revisiter le bien avant de finaliser l’achat et quelques points à vérifier lors de cette visite :

1. Vérification de l’état du bien : Lors de la visite finale, assurez-vous de vérifier que le bien est dans l’état convenu lors de la signature du compromis de vente. Vérifiez que toutes les réparations et les travaux convenus ont été effectués correctement.

2. Absence de dégradations : Assurez-vous qu’il n’y a pas eu de dégradations ou de dommages causés au bien entre la signature du compromis et la visite finale. Si vous constatez des problèmes, discutez-en avec le vendeur pour trouver une solution.

3. Inclusion des équipements convenus : Vérifiez que tous les équipements et les meubles inclus dans la vente sont présents et en bon état.

4. État du voisinage : Prenez le temps de vérifier l’état du voisinage et l’environnement du bien, notamment s’il y a eu des changements depuis votre dernière visite.

5. Validation des relevés de compteurs : Relevez les compteurs d’eau, d’électricité et de gaz pour vous assurer qu’ils correspondent aux relevés mentionnés dans le compromis de vente.

6. Délivrance des diagnostics obligatoires : Assurez-vous que tous les diagnostics obligatoires ont été délivrés par le vendeur et qu’ils sont conformes à la réglementation en vigueur.

Conseils pour revisiter le bien :

  • Prenez le temps de faire la visite finale en présence du vendeur ou de l’agent immobilier.
  • Prenez des photos du bien pour garder une trace de son état lors de la visite finale.
  • Faites une liste de contrôle pour vous assurer de ne rien oublier lors de la visite.
  • Soyez attentif aux détails et posez des questions si quelque chose vous semble anormal ou inattendu.

En revisitant le bien avant de signer l’acte authentique, vous vous assurez que tout est en ordre et que le bien correspond toujours à vos attentes. Cela vous permet également de détecter d’éventuels problèmes ou changements depuis la signature du compromis de vente. Prenez le temps nécessaire pour cette visite finale, car c’est une étape importante dans le processus d’achat de votre maison.

Plan du site