Au fil des années, Internet est devenu un élément indispensable dans la vie de beaucoup de français. Contacter ses proches, faire ses courses de Noël, suivre l'actualité... les raisons ne manquent pas pour utiliser Internet. Et pourtant la vitesse de la connexion n'est pas identique sur tout le territoire français. Certains internautes surfent sur la fibre optique, d'autres peinent encore sur leur ligne RTC.




C'est en partant de ce constat qu'un sénateur, Hervé Maurey, a posé la question au secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, dans les questions au Sénat, de savoir si un diagnostic technologique pouvait être incorporé aux diagnostics obligatoires en cas de cession d'un bien immobilier. Ainsi, le futur acquéreur pourrait obtenir les détails techniques de sa future ligne Internet. Un élément important pour les personnes travaillant à domicile par exemple.

Mais cette idée n'a pas été retenue car le propriétaire n'aurait pas de possibilités d'améliorer sa situation. Ce n'est pas le propriétaire qui décide de la vitesse de sa connexion.
Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest