Premiers pas dans l’immobilier

L’arrivée dans le monde de l’immobilier coïncide pour l’individu, le plus souvent, à son départ du cocon familial. Anciennement logé à titre gratuit par sa famille, le futur locataire se retrouve à devoir chercher un appartement, constituer un dossier et obtenir l’aval du propriétaire. En fonction de sa zone géographique de recherche, cette première approche peut s’avérer très complexe. Etre étudiant et chercher un studio à Paris quand l’on n’a pas de garant est même mission quasi impossible. Mais une fois locataire, le particulier devra faire face à son loyer et à ses charges (edf, eau, chauffage) mais aussi aux différentes taxes qu’il devra acquitter (taxe d’habitation, taxe d’ordures ménagères).

Mais il est bien rare qu’un locataire reste toute sa vie dans le même appartement. Une nouvelle fois, il devra reprendre toute la procédure de recherche tout en jonglant avec le départ de son ancien appartement. Quitter un appartement demande un formalisme particulier, et un bon timing, sans quoi vous pourriez être amené à verser plusieurs loyers dont l’un pour un appartement que vous n’habitez plus. De plus, les déménagements à répétition peuvent être couteux à terme et usant.

La constitution d’une famille, la volonté de s’installer sur le long terme, l’envie d’un jardin, sont autant de raisons pour se décider à devenir propriétaire et abandonner le statut parfois avantageux de la location. En devenant propriétaire, ce n’est pas tant le propriétaire actuel que vous devrez convaincre à vous vendre son bien, mais plutôt la banque. La négociation avec la ou les banques peut avoir une influence plus qu’importante sur votre capacité d’endettement. Un taux trop élevé et votre projet peut se voir amputer de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Pour celles et ceux qui désirent davantage de soucis pour leur première acquisition, faire construire semble être la solution idéale. Une visite hebdomadaire du chantier est conseillée tant les erreurs peuvent être légions.

En parallèle, après l’acquisition de votre résidence principale, ou même avant, l’acquisition d’un bien dans le but de le louer est une méthode idéale pour augmenter son patrimoine. Certains particuliers n’hésitent pas à acquérir un bien pour le louer avant d’acheter leur résidence principale, et ce afin de conserver leur capacité d’endettement intact.

Mais même au crépuscule de votre vie, l’immobilier peut refaire surface dans votre quotidien. Des revenus insuffisants et le viager sera une bonne solution pour concilier de nouveaux revenus tout en restant dans votre maison. La rente viagère peut alors constituer une très grande part de vos revenus et vous permettre de profiter de votre retraite en toute sérénité. Si vous désirez transmettre votre patrimoine immobilier à vos enfants, réfléchissez-y bien avant pour limiter au maximum les frais de succession, et les différentes taxes. La création d’une SCI peut ainsi être envisagée, en même temps qu’une donation.

L’immobilier traversera donc votre quotidien tout au long de la vie. Parfois complexe et générateur de problèmes, l’immobilier reste avant tout, pour la plupart des gens, un chez soi, un home sweet home, une façon de se sentir bien chez soi en rentrant le soir, ou encore un toit sur la tête pendant les intempéries.

Commencez la visite