Financement de son projet immobilier

Plus de 50% des français sont propriétaires et tous ont du passer par l'étape obligée du financement. Que le financement soit basé sur de l'épargne ou du crédit, pour acheter un bien immobilier, il faut pouvoir le financer. Quelque soit votre situation financière, il conviendra de sélectionner avec soin le mode de financement le plus adéquat. Un achat par emprunt peut être déconseillé pour lachat de sa résidence principale mais fortement conseillé pour un investissement locatif. Toutes les options sont possibles.

Votre épargne disponible est un élément essentiel de votre choix de financement. Si vous ne disposez que d'une très faible épargne, vous n'aurez d'autres choix que de choisir un achat à crédit, comme la majorité des acheteurs. Au contraire, si vous disposez d'une très large épargne, ou encore si vous êtes déjà propriétaire, le choix est plus complexe. Il peut en effet être intéressant de conserver son épargne, de louer son bien actuel, plutôt que d'utiliser ces liquidités pour acquérir le bien immobilier que vous convoitez. Tout est affaire de calculs. Un acheteur ne pourra ainsi avoir d'autres choix que d'emprunter sur 25 ans, alors qu'un autre limitera ses remboursements à une quizaine d'années. Le coût du crédit en sera alors fort différent, et vous le constaterez à travers le tableau d'amortissement.

Le mode de financement sera aussi directement lié à l'investissement que vous réalisez. En achetant aujourd'hui votre résidence principale à crédit, vous vous supprimez une grande part de vos capacités d'endettement, et donc limitez vos possibilités d'investissement locatif. Il est ainsi loin d'être stupide de louer votre logement actuel au lieu de le détenir, et d'acquérir des biens destinés à la location afin de vous constituer un patrimoine. Dans le cadre de l'investissement locatif, les particuliers privilégient le plus souvent le crédit. Le montant des loyers perçus, et les différentes defiscalisations peuvent ainsi fortement limités le poids du remboursement mensuel.

Tous ces choix doivent se faire en tenant compte d'un environnement fluctuant. A certaines périodes, il est plus intéressant d'emprunter que d'utiliser son épargne tant les taux d'intérêts sont faibles. La seule inflation compensant le coût du crédit. A d'autres, les taux sont si élevés que le report de votre projet devient la seule solution. Une variation des taux peut se traduire en m² en plus ou en moins. De plus, le futur propriétaire aura le choix entre des taux variables qui évolueront au rythme du marché, et des taux fixes qui resteront stables toute la durée du crédit.

Sélectionnez donc avec soin votre mode de financement, et n'hésitez pas à trouver des solutions originales si celles ci sont viables financièrement parlant. Vous désirez vendre votre bien pour en acheter un autre ? Et pourquoi ne pas décider de mettre votre bien actuel à la location pour financer le crédit de votre futur bien ?

Commencez la visite